Porte-monnaie Zapatista Larrainzar

Porte-monnaie Larrainzar

Nouveau

Les femmes Mayas de la Societé Coopérative des Femmes pour la Dignité créent ces porte-monnaie dans le village de San Andres Larrainzar dans le Chiapas,  Elles les tissent à la main à l’aide d’un métier de ceinture, la technique la plus répandue parmi les communautés autochtones du Mexique. 

Plus de détails

Épuisé

15,00€

Fiche technique

CompositionCoton
Longueur8.5 cm
Largeur12 cm

En savoir plus

Les femmes Mayas de la Societé Coopérative des Femmes pour la Dignité créent ces porte-monnaie dans le village de San Andres Larrainzar dans le Chiapas,  Elles les tissent à la main à l’aide d’un métier de ceinture, la technique la plus répandue parmi les communautés autochtones du Mexique. Ce métier est en effet facile à déplacer mais également assez simple pour être fabriqué par les artisans eux-mêmes.

Les tisserandes s’assoient par terre après avoir attaché l’extrémité du métier à une colonne, ou parfois à un arbre, puis elles insèrent les fils les uns contre les autres a l’aide de 7 pièces de bois qui forment le métier. 

San Andres Larrainzar fait partie des communautés autonomes créées par le EZLN, les habitants de cette région vivent de leur agriculture mais aussi de la vente d’objets artisanaux comme celui-ci.

Avis

Donnez votre avis

Porte-monnaie Zapatista Larrainzar

Porte-monnaie Zapatista Larrainzar

Les femmes Mayas de la Societé Coopérative des Femmes pour la Dignité créent ces porte-monnaie dans le village de San Andres Larrainzar dans le Chiapas,  Elles les tissent à la main à l’aide d’un métier de ceinture, la technique la plus répandue parmi les communautés autochtones du Mexique. 

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie :